Yann Borgnet : " si même la fédération délégataire ne veut plus se porter garante de nos pratiques, où va-t-on ? "

La FFME aurait-elle (enfin) officiellement signé son acte de désertion du milieu naturel ? En annonçant le 22 avril dernier la fin du conventionnement des sites naturels d'escalade, c'est tout un système de gestion novateur à la française qui disparait.

https://www.montagnes-magazine